Lettre ouverte au Maire de St Aubin de Baubigné

Monsieur Jean-Claude Bonneau Maire de Saint-Aubin-de-Baubigné

Les Touches, le 4 septembre 2012

Monsieur le Maire,

Comme vous le savez, le préfet de la région Poitou-Charentes a lancé une consultation sur le Schéma Régional Eolien (SRE). Sur la carte du SRE on observe que St Aubin de Baubigné et ses environs sont jugés favorables. En tant qu’élu respectueux de sauvegarder les trésors de votre commune cette décision devrait vous inciter avec vos conseillers à donner un avis défavorable sur ce Schéma régional éolien de Poitou-Charentes lors de votre conseil municipal du 11 septembre prochain. Vous n’aurez alors qu’un très court délai pour faire connaître la réponse de votre commission. Sans réponse de votre part avant le 13 septembre, « votre avis sera réputé favorable ».

Vous avez plusieurs bonnes raisons pour vous prononcer contre ce SRE.

  • En effet, la commune de St Aubin a la chance d’avoir, outre des paysages de bocage authentique de toute beauté, deux sites classés, les Rochers des Vaux et le château historique de la Durbelière dont les élus se doivent dès maintenant de préserver les abords en veillant à éviter toute covisibilité avec le parc des Versennes et en limitant le mitage au maximum.
  • De plus, vous ne connaissez pas les risques majeurs pour la santé de ces engins industriels de 150 m de hauteur, soit la moitié de la tour Eiffel. Des médecins français, australien étudient actuellement « le syndrome éolien » dont souffrent dans le monde entier nombre de riverains des aérogénérateurs et pensent de plus en plus que les infrasons en seraient responsables.
  • Par ailleurs, vous ne pouvez pas vous fier aux beaux discours des promoteurs pour évaluer les dégâts sur la faune et la flore très riches aux abords des deux endroits précités. La pollution lumineuse ne peut pas ne pas avoir une conséquence directe sur la faune aviaire nocturne.
  • Il vous faut aussi par respect de vos administrés prendre en considération la décote immobilière qui est une réalité. Il suffit de se référer au procès des époux Aubin gagné à Angers en 2010 et faisant jurisprudence ou au recours en justice de la famille Benet, qui a obtenu en février 2010 au TGI de Montpellier la condamnation de la Compagnie du Vent.

Votre prise de position par rapport à ce SRE sera étudiée par vos administrés dont la réflexion par rapport à cette énergie renouvelable a pour certains grandement évolué.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations très distinguées.

Henri et Nicole de Chabot

Laisser un commentaire